Comment aménager et décorer la chambre de bébé ?

Chambre bébé

Véritable révolution au sein du foyer, l’arrivée d’un bébé fait parties des événements les plus marquants dans la vie d’une famille. Un heureux événement qui demande une préparation soigneuse, et organisée, afin que tout soit prêt pour le grand jour.

Étape essentielle, le choix de l’équipement nécessaire est souvent une source de stress pour les futurs parents. Pour l’aborder avec sérénité, retour sur l’essentiel à savoir.

Pour une arrivée en toute sérénité, un petit récapitulatif des indispensables s’impose. Libre à vous de le compléter ensuite, en fonction de vos envies, et votre budget.

La décoration de la chambre de votre petit chérubin est fin prête ? Voici de quoi la meubler pour lui offrir de tendres et douces nuits.

Le lit de bébé pour une bonne nuit de sommeil

Un sommeil réparateur est essentiel pour le développement des tous petits. Le lit est donc un investissement qui ne doit pas être négligé. Son choix doit être adapté à l’âge de votre bébé.

Jusqu’à 6 mois, deux choix s’offrent à vous :

  • le couffin, qui doit absolument être confortable, doté d’une assise rigide, d’un rembourrage solidement fixé, profond d’au moins 20cm, et posé au sol ;
  • le berceau, qui doit satisfaire aux mêmes exigences de profondeur, avoir un écartement inférieur à 7cm, et des roues bloquantes, le cas échéant.

Prenez garde de vérifier que votre achat respecte bien les normes en vigueur ! Les normes en vigueur sont NF EN 1466 pour le couffin, et NF EN 1130 pour le berceau. Ces mentions doivent être reprises sur l’emballage, et la notice du produit.

  • A partir de 6 mois, et jusqu’à 3 ans, le lit à barreaux prendra le relais. A noter qu’il est aussi possible de l’utiliser dès la naissance, si vous le souhaitez. Il doit être stable, avec des panneaux d’au moins 60cm de haut pouvant être bloqué, sans que l’enfant puisse avoir accès au dispositif. Barreaux verticaux de rigueur, avec un espacement compris entre 4,5 et 6,5 cm. La norme en vigueur est la NF EN 716-1.

Lit Bebe

Le lit parapluie pliant sera l’allié des sorties, et des vacances en famille. Il ne doit cependant pas servir de lit au quotidien. Son système de montage ne doit en aucun cas être apparent, et sa stabilité bien assurée. Il se doit de répondre à la norme NF EN 716, pour dormir sur ses deux oreilles.

Le matelas pour un confort optimal

Côté matériau, pour bébé, c’est la mousse qui s’impose. Il faut la choisir de bonne qualité, de préférence auprès de spécialistes de la literie. Bien ferme, le nouveau-né ne doit pas pouvoir s’enfoncer dedans. Enfin, il doit être ignifugé, et correspondre parfaitement à la taille du lit (en général, les dimensions sont les suivantes 60×120 cm ou 70×140 cm).

La commode ou la table à langer pour changer bébé

De la plus simple à la plus sophistiquée, il existe une multitude de modèles. Tout dépend de vos besoins. La plus classique, montée sur roulette pour des déplacements plus aisés, contient les rangements essentiels pour le nécessaire de toilette de votre enfant.

La commode à langer est plus encombrante que sa petite sœur, elle permet néanmoins de ranger davantage d’accessoires, et même d’avoir du stock et/ou de la place en plus pour les vêtements.

table à langer commode

Vous disposez d’un espace réduit ? Une table à langer murale, ou pliable vous permettra un gain de place précieux.

La gigoteuse pour dormir en toute sécurité

Indispensable en remplacement des draps jusqu’à 2 ans, et idéale pour une thermorégulation efficace, la gigoteuse fait partie des basiques à avoir. Les premiers critères à prendre en compte pour choisir un modèle, sont l’âge, et la taille de son destinataire.

Vient ensuite la température de la chambre, pour qu’elle ne tienne pas trop chaud (l’idéal étant entre 18 et 20°C). Pour cela, un indice, appelé TOG, figure sur l’accessoire. Plus il est élevé, plus la gigoteuse tient chaud. Un TOG de 0,5 est réservé à l’été, le 2 correspond à la mi-saison, le 3, quant à lui, est adapté aux rigueurs des climats plus froids.

Une gigoteuse à manches amovibles est également incontournable quand les températures varient et chutent sensiblement entre le moment du coucher et le réveil. En effet, bébé est sensible à la température ambiante et peut avoir un sommeil agité s’il n’est pas correctement habillé !

Le baby phone pour surveiller bébé

Le baby phone vous permettra de surveiller le sommeil de votre enfant, avec discrétion pour respecter son rythme. Il peut être analogique ou numérique. Dans le premier cas, il fonctionne grâce à la radio fréquence, ce qui évite les émissions de rayonnement. Souvent peu volumineux, et simples d’utilisation, ils sont toutefois sensibles aux interférences. Leurs homologues numériques eux, ont un son de meilleure qualité et peuvent être équipés de caméras. Mais leur usage demande souvent un peu de pratique. Quel que soit votre choix, pensez à vérifier les points suivants :

  • la portée, 50 à 100m suffisent si vous vivez en appartement, en maison en revanche, elle doit être supérieure à 100m ;
  • le nombre de canaux, en particulier pour les modèles analogiques. Il doit y en avoir au moins deux, pour palier à toute défaillance ;
  • l’autonomie, pour être certain d’éviter la panne, l’idéal est d’opter pour un baby phone branché sur secteur.

Enfin, l’appareil doit obligatoirement répondre à la norme PMR 446.

La veilleuse pour rassurer bébé

Pour un meilleur confort d’utilisation, on optera pour un modèle doté d’une batterie rechargeable. On pourra ainsi transporter la veilleuse à loisir, en fonction des besoins. Si certaines n’assurent que leur fonction première (ce qui est déjà bien), d’autre émettent de la musique, ou projettent des motifs, tels que le célèbre plafond étoilé. Un variateur d’intensité sera utile pour l’adapter à la pièce, de même qu’un programmateur. A condition, bien sûr, que votre chérubin n’ait pas peur dans l’obscurité lors de ses réveils nocturnes.

Conclusion

Pour préparer l’arrivée de bébé comme il se doit, sans que rien ne fasse défaut pour ce grand moment, on retiendra donc les clés suivantes :

  • on définit à l’avance ses besoins, en fonction du nombre d’enfants, de la place dont on dispose, et de son budget, dresser une liste aide à ne rien oublier ;
  • on privilégie les équipements neufs, et de bonne qualité ;
  • on s’assure de choisir des modèles adaptés au gabarit, et à l’âge du bébé ;
  • on veille à la conformité du matériel aux normes de sécurité ;
  • en cas de question ou de doutes, le pédiatre reste l’interlocuteur à privilégier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *