Comment bien choisir son canoë gonflable ?

Canoe gonflable

Le canoë est une embarcation destinée à naviguer sur les lacs et les rivières, comme le faisaient à l’origine les Amérindiens. Leurs canoës, fabriqués à base d’écorce, étaient très légers et maniables. Il est possible de retrouver ce poids mini avec les canoës gonflables.

Pourquoi adopter le canoë gonflable ?

Loin des bateaux pneumatiques qu’on voit sur les plages en été, les canoës gonflables sont construits dans des matériaux robustes et épais. Outre leur poids réduit (17-25 kilos) par rapport à une embarcation rigide actuelle, les canoës gonflables sont faciles à transporter. Nul besoin d’une galerie pour embarquer son canoë dans sa voiture : une fois dégonflé, il rentre facilement dans un coffre classique. Idem pour le rangement : il prend peu de place.
Il est bien adapté à la navigation à plusieurs et avec ses structures larges, il permet de transporter pas mal de matériel.

Doté d’un faible tirant d’eau, les canoës sont facilement manœuvrables sur les petites rivières.
Et c’est là qu’apparait peut-être un des seuls inconvénients de ces structures gonflables : leur légèreté peut devenir un problème en cas de grand vent car elles ont tendance à dériver. Pour éviter ce désagrément, on peut équiper ces embarcations d’ailerons, de quilles ou de gouvernails pour maitriser leur direction.

Kayak ou canoë ?

En France, le terme canoë-kayak désigne la pratique sportive sur une embarcation propulsée à la pagaie. C’est pourquoi les deux termes sont souvent confondus. Il y a pourtant des différences entre les deux embarcations :
Alors que le kayak se pratique assis, jambes devant, avec une pagaie double, le canoë se pratique à genoux, avec une pagaie simple. La pratique du canoë, de par la position agenouillée et l’unique pagaie, est plus physique que celle du kayak. En mode rando, on peut atténuer cette position agenouillée en repliant les jambes sous un petit banc à hauteur du canoë.
En ce qui concerne l’offre des embarcations gonflables, il est beaucoup plus facile de trouver un kayak qu’un canoë ! Autant le nombre de références de kayaks gonflables est large, autant celui des canoës est faible.
Contrairement aux kayaks, les canoës sont rarement à une place. Ils sont souvent à deux ou trois places, parfois à plus, et la largeur de leur structure permet de transporter du matériel.
Enfin, le canoë est surtout destiné aux rivières (même à remous, pour une pratique sportive) et lacs, alors que le kayak s’utilise indifféremment en eau douce ou en mer.

Quel canoë gonflable choisir ?

L’offre en canoë gonflable est rare, le kayak occupant presque tout l’espace du marché des embarcations à pagaie gonflables. Cependant, une marque semble émerger : Gumotex. Cette marque spécialisée en bateaux gonflables (kayaks, rafts et donc canoës) propose plusieurs modèles de 2 à 3 personnes (voire 4 si ce sont deux adultes et deux enfants). Les différents modèles sont adaptés à des modes de navigation particuliers : rando tranquille en famille, expédition longue, pêche… Les prix s’échelonnent de 789 à 1179 euros.

On a donc plus de mal à trouver des canoës gonflables que des kayaks gonflables mais ceux que l’on trouve sont de qualité. Idéal pour naviguer en eau douce, le canoë gonflable permet, avec son poids léger et son faible encombrement une fois dégonflé, de l’emmener partout et de profiter des joies de la randonnée au fil de l’eau. Que ce soit pour la pêche, pour se balader en famille ou pour une expédition de plusieurs jours, cette embarcation vous donnera l’impression d’être un Indien descendant les belles rivières du Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *